Les lingettes lavables / Coussinets d’allaitement

L’année dernière j’avais demandé à ma maman de me prêter sa machine à coudre, parce que j’avais vu des créations simples à faire soi même, mais je voulais tester avant d’investir au cas où je n’accroche pas …

Et puis au final ma mère m’en a offerte une pour mon anniversaire l’an dernier! J’ai mis un peu de temps à m’y mettre car il faut de la place ! Et puis du temps, du matériel …

Mon premier projet était des cotons démaquillants lavables. Je me suis fournie en tissu à Mondial Tissu à Mérignac, avec un tissu éponge et puis un tissu en coton. J’étais pas peu fière de mes premières créations !

 

Et puis ma copine Cécile qui est esthéticienne, m’a demandé de lui en faire pour offrir à ses clientes à Noël. Me voilà donc parti dans la création de 180 lingettes démaquillantes !

Entre temps j’avais trouvé du tissu éponge en bambou, qui est plus fin et délicat au toucher, et au séchage moins rêche que le tissu éponge. Je le prends sur le site http://tiloudou.fr/ il y en a plusieurs couleurs en plus. Il n’y en a pas à mondial tissu, par contre j’en ai trouvé récemment à Diffus’laine à Gradignan pour les Bordelaises !

Ces 180 cotons m’ont permis de me roder sur ma machine … J’en ai donc fait des carrés, et j’ai tester les ronds aussi qui sont un peu plus rapides à faire, mais qui tiennent un peu moins à l’usage. Après ça, je ne voulais plus en entendre parler … Ahah !

 

Pour l’arrivée de Babychou, j’ai quand même voulu en faire pour la toilette et le change. J’avais prévu de prendre du coton bambou beige avec de la popeline (que je regrette un peu car je ne suis pas fan de cette matière, allez savoir pourquoi..) pour le visage, et du coton bambou gris avec un autre tissu en coton basique avec un joli imprimé pour les fesses !

 

Pour le tuto des lingettes lavables : 

J’avais pré-découpé des patrons en carton avec une mesure de 10×10 cm pour la découpe dans le tissu et de 8x8cm pour la première couture (après à vous d’adapter selon vos besoins, mais pour moi c’est suffisant).

J’utilise le stylo gommeur Frixion Ball qu’on trouve partout, car un coup de fer à repasser et le trait disparaît ! Bon par contre ça se vide vite, et c’est un peu cher …

  • Etape 1 : On dessine le contour du carré 10x10cm dans les deux tissus, on les découpe, et ensuite on fait le contour du carré 8x8cm sur le coton.
  • Etape 2 : On superpose les deux tissus (endroit contre endroit). On fait deux traits sur le carré espacés de 2 cm pour qu’on pense à ne pas coudre cet espace.
  • Etape 3 :  Pour commencer on fait des allers-retours sur 1 cm pour que le fil tienne bien, on se lance pour coudre sur le trait, et on refait plusieurs allés-retours à l’arrivée.

  • Etape 4 : on coupe les angles (attention à ne pas couper sur le fil…!), et on retourne le coton par l’ouverture qu’on a laissé. Pour bien retourner les angles, j’utilise une baguette chinoise !

Si on veut faire les choses bien, on passe un coup de fer à repasser, pour que le tissu se mette correctement (bon après c’est une petite surface, du coup je le fais pas…).

  • Etape 5 : on met sa machine à coudre avec la position de la couture le plus au bord, on place le coton bien au ras du pied de la machine, et c’est parti pour coudre en longeant bien le bord du coton. Et le tour est joué !

On pourrait fermé avec une couture invisible, mais l’avantage de faire une surpiqûre, c’est qu’après le lavage le coton se déforme moins, et puis bon ça va plus vite !

Je trouve que c’est vraiment bien pour commencer la couture, en plus vous pouvez le faire avec des chutes de tissus pour vous entraîner, en faire plusieurs et les offrir dans un petit pochon (tuto à venir) ! Ca fait toujours plaisir, et quand on voit le prix dans certains magasins … Là vous avez la fierté de le faire vous même !

Pour les coussinets d’allaitement, c’est le même principe, sauf que j’utilise en plus du PUL qui est un tissu imperméable qui est bien utile pour les nuits. Pour ceux de la journée juste le coton et le tissu suffit, enfin pour ma part ça a largement suffit !

(Attention le PUL est une matière très embêtante à coudre … elle bouge et est très flexible, alors il faudra un peu de patience, et bien mettre des épingles !)

Il suffira alors de la superposer comme ci-dessous :

Bonne couture, et n’hésitez pas à montrer votre résultat !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *